Trip surf dans le sud du Maroc


Une fois pris par le virus du surf, nous ne rêvions que d'une chose : aller à la "mecque" du surf, la pointe des ancres près d'Agadir.
Se rendre à ce spot mythique n'était pas de tout repos. Le voyage se déroulait de nuit dans les cars de la "CTM" ou dans la 4L d'un copain.
L'hébergement sur place était plus que sommaire. Il fallait dormir à même le sol et les repas étaient improvisés à partir de quelques victuailles achetées chez le "chleuh" de Taghazout.
Bien souvent, les chiens errant et les chèvres faméliques venaient nous voler le reste de la nourriture pendant que nous surfions.

La pointe des ancres


Thierry Chevalier dans ses oeuvres vers 1980.
photo de surf à la pointe des ancres Taghazout - Agadir 1980

Le camping sauvage


Voilà ce que donnait le campement après une nuit de voyage ...
Quel bonheur d'entendre les vagues et de sentir les arganiers avec un caillou coincé sous l'omoplate.
Photo du camapement sauvage à la pointe des ancres Taghazout - Agadir

Le spot de "mystery"


Le spectacle au petit matin : le spot de "mystery" ainsi nommé parce qu'imprevisible. Ce spot est au pied du campement.
Photo du spot de surf "mystery" à la pointe des ancres
Dur, dur le réveil ...
Jean-Rich et pingouin
Photo du réveil à la pointe des ancres
le petit déjeuner
Photo du petit déjeuner - spot de surf la pointe des ancres
Les chiens attendent pour récupérer quelque nourriture.
Photo des chiens kabyles de la pointe des ancres - Agadir
Le café de Taghazout (1980)
photo du café de Taghazout - spot de surf de la pointe des ancres
Retour au début de la page