Nous habitions une petite maison à la falaise, je me souviens de militaires en factions qui gardaient ... je ne sais quoi?.
A marée basse de temps en temps avec des camarades de mon âge et avec l' aide de grands frères nous descendions jouer aux indiens dans les grottes.
Je me souviens très bien de ce sous-marin échoué à proximité, invisible à marée haute. Les vagues étaient immenses, peut être plus de 15 mètres.
Une année nous avons subit le passage d' un nuage de milliers de sauterelles ou de grillons qui percutaient les volets, les murs, les vitres.
photo du rocher de la falaise à fedala (maroc) vers 1950
Roland Lamour
Retour au début de la page