Article paru dans une revue en 1954.

Le Maroc où le gaz de houille n'existe pas a consommé en 1954 plus de 10 000 tonnes de gaz liquéfiés.
Le propane, de son côté, a fait récemment son apparition au Maroc principalement pour couvrir les besoins de l'industrie.

Jusqu'à fin 1953 le Maroc ne disposait pas de centre de stockage vrac et d'emplissage, le Butagaz était importé de la Métropole.

En Aout 1953, l'oued Mellah était détourné de son lit et un terrain de 23000 m2 remblayé.
En décembre commençait la construction du centre emplisseur.
Le 7 avril 1954, il recevait le premier chargement vrac de la métropole, le 5 mai la première bouteille était remplie et le 9 Juin c'était l'inauguration officielle.

La chaîne de remplissage reçoit du gaz en vrac soit de la métropole, soit par wagon citerne à partir de la raffinerie de Petitjean de la Société Chérifienne des Pétroles.
Le chateau d'eau (500 m3) et les sphères de stockage (100 m3) - photo prise en mars 1976

Les premières bouteilles de gaz étaient livrées par une citroen 2CV de couleur bleue.
Lekbir montrait aux clients la manière de s'en servir et beaucoup croyaient qu'il était magicien !
Fedala - L usine d emplissage butagaz
Shell Maroc GPL (Butagaz) au Méridien Mohammedia en 1988-89

Photo du personnel à l'occasion d'un séminaire de sécurité.
photo de shell maroc GPL en 1988-89
Retour au début de la page