L'industrialisation de Mohammedia.


Quelques traces de fours à chaux très anciens, un modeste artisanat au voisinage de la vieille Kasbah, tels furent les premiers aspects d’une « industrie » fédalienne. Ce n'est qu'à partir de 1914 que s’implanta une industrie réelle. La « Tuilerie et Briqueterie de Fédala » (Tuileries et briqueteries de Fédala) naquirent sur la rive droite de l'oued Mellah en même temps que se construisait la ville. Puis la pêche et les ressources agricoles des campagnes environnantes firent apparaître d'autres industries. Basé surtout sur la conserverie et les industries alimentaires, le secteur industriel de Mohammedia connut, après 1950, une période de crise, puis une profonde transformation, liée à la spécialisation du port de Mohammedia et au voisinage de Casablanca. De grandes entreprises aux activités variées s'implantèrent au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et donnèrent à l'actuel paysage industriel de Mohammedia ses traits distinctifs.

Extrait de Jacqueline Bourquerel, « Un port industriel du Maroc : Mohammedia » (Cahiers d’outre-mer, Bordeaux, 1970, pp. 277-306)

Vue générale du quartier industriel de Fédala - Vue prise en juin 1953
Retour au début de la page